Designed in Camargue, Made in France

La marque

L’art de vivre en Camargue

 

Chez DOU BOCHI, tout est Art de vivre en Camargue. Rustique, élégante, brute, sophistiquée, entière, la Camargue est un paradoxe tourné vers la mer et les plages du delta du Rhône. La nature s’y révèle sauvage, impétueuse, austère, lumineuse, subtilement colorée. Autant d’inspirations pour les matières, formes, finitions et détails des vêtements, dessinés par Eric Bergère pour DOU BOCHI.

Transparence, ampleur, fluidité, légèreté, absence de doublure, de bouton, de « zip », sont l’ADN de la collection « DOU BOCHI Eric Bergère ».
C’est une allure unisexe qui se balade dans un univers sculpté par le Mistral et la nature rebelle de la Camargue.

Les codes couleurs Dou Bochi sont minimalistes : Camaïeu de blancs des salins de Giraud, Craie de la plaine de la Crau, noir coloré des taureaux, blond et gris des crins blancs et des bois flottés, verts et bleus des étangs, couleurs terres cuites des poteries romaines de l’Arles antique.

La mode Dou Bochi est conçue de robes en lin, en indiennes provençales, imprimées au block sur coton, de chemises en voile de lin amples et en indiennes, à porter le temps d’un éternel été, jusqu’aux premiers frimas du mistral, pour enfin se draper un court hiver, de ponchos, plaids ou châles Andalous.

Les Indiennes Provençales

Les indiennes colorées importées à Arles au 18e siècle donnent à la collection toutes les libertés pour réécrire des histoires de robes provençales :

« Il y a très longtemps, 1687 ? 1723 ? 1835?…J’ai perdu la mémoire, mais pas ma splendeur, j’ai voyagé, sous forme de pièces de tissus de plus ou moins six mètres, des rives Indiennes jusqu’au port de Marseille.
Déjà l’Inde du XVIIIe était productrice de couleurs flamboyantes et d’imprimés féeriques sur soie ou sur coton, inconnus en France à cette époque.
Enfouie au fond de la malle du grenier d’une arrière-grand-mère, quelque part dans le sud de la France, j’ai traversé les siècles et je suis devenu une Indienne Provençale. Dès 2017, Dou Bochi me redécouvre et décide de couper deux robes dans mon petit métrage. »

Cette histoire raconte l’origine des Indiennes Provençales, riche symbole esthétique et culturel de la Camargue et de la Provence éternelles.

Eric Bergère

Dou Bochi c’est d’abord Eric Bergère. Il a eu le privilège de découvrir et d’arpenter Arles et la Camargue dans sa jeunesse. Une belle histoire d’amour est née avec la ville et les paysages du delta du Rhône jusqu’à la mer qui l’ont enrichi, épanoui, et inspiré sans relâche. Son mazet en Camargue, DOU BOCHI, qui, en provençal, signifie « Le fou », « l’excentrique » a donné son nom à la galerie-boutique du 16 rue Réattu à Arles.

David Garcia

Dou Bochi c’est également David Garcia qui a rejoint l’aventure en 2019 pour la distribution de la collection de prêt à porter DOU BOCHI au Japon et pour contribuer à l’expansion avec l’ouverture programmée de l’appartement camarguais Dou Bochi au 11 rue des Suisses à Arles.

Ensemble, David et Eric vous proposent une sélection de vêtements et accessoires pour accompagner votre éternel été avec la nonchalance élégante de l’art de vivre en Camargue.